Miraï, ma petite sœur
(2018)
un film de
Satisfaction communauté 74%
Miraï, ma petite sœur

Miraï, ma petite sœur

(2018)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 74%
  • 108 notes
  • 53 veulent le voir

Micro-critique star (blacktide) :
blacktide
Sa note :
Miraï, ma petite sœur “ Du parent au gamin, aux caprices des lendemains, Hosoda transcende les âges, dans la douceur arborescente, et son imaginaire enfantin. 家族 ” — blacktide 11 December 2018
Commenter
  • cath44
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Architecte onirique de l’enfance, Hosoda fait dérailler le drame de la rivalité. Du jardin secret aux racines de la transmission, grandir. ” — cath44 3 January 2019
    1 commentaire
    • cath44
      commentaire modéré « A travers une maison, un jardin et une famille ordinaire, je voudrais évoquer le grand cycle de la vie et la boucle de la vie que tisse chacun de nous » écrit M.Hosoda pour présenter son film , une histoire universelle avec une famille des plus ordinaire, décrivant avec tendresse, humour et émotions , l’arrivée d’un bébé et le bouleversement que celle-ci suscite autant chez les parents que dans la fratrie .Un conte aux espaces multiples , des traversées entre passé, présent et futur qui nous renvoient à la question de la transmission de génération en génération .Cette histoire familiale « ordinaire » est également un panorama des transformations sociales du Japon d’aujourd’hui. Si le film ne m’a pas autant touchée que « Ame et Yuki, Les Enfants-loups », il y a là aussi de très belles évocations de ce qui fondent les figures parentales. Enfin, bien entendu, je suis touchée par cette approche autant universelle que psychanalytique de ce qu’on nomme le complexe d’intrusion », jalousie fraternelle qui se joue autour de l’amour parental avec la perte d'une place "il faut connaître son passé pour avancer sereinement vers l’avenir”.... pour devenir soi -même et grandir.
      5 January 2019 Voir la discussion...
  • blacktide
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Du parent au gamin, aux caprices des lendemains, Hosoda transcende les âges, dans la douceur arborescente, et son imaginaire enfantin. 家族 ” — blacktide 11 December 2018
    Commenter
  • Joe_Shelby
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Hosoda réalise son oeuvre absolue, où le voyage temporel mêlé aux interactions familiales, façonne la catharsis de l'innocence. Magnifique. ” — Joe_Shelby 21 October 2018
    4 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @DonFlo Absolument :) J'avoue qu'il est splendide. Encore meilleur que "Ame & Yuki les enfants loups" qui était déjà superbe. Et puis quel plaisir d'avoir pu voir sur toile "la traversée du temps" :)
      21 October 2018 Voir la discussion...
    • DonFlo
      commentaire modéré @Joe_Shelby Je trouve que c'est le meilleur Hosoda !! Summer Wars et La Traversée ont été des découvertes pour moi. Tellement heureux d'avoir vu ces bijoux dans les conditions si particulière d'une nuit au Max !
      21 October 2018 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @DonFlo Je les connaissais les 2 autres (je possède la traversée du temps chez moi en dvd et j'avais déjà vu summer wars), mais là j'avoue que cet AP de Miraï m'a vraiment enchanté, et comme toi, je trouve que c'est son meilleur, étant parfaitement une synthèse de ce qui faisait la force du cinéma d'animation d'Hosoda : les voyages dans le temps pour comprendre les interprétations, et le tissu familial qui s'y construit reprenant les codes déjà sublimes d'Ame et Yuki les enfants loups. :)
      21 October 2018 Voir la discussion...
  • Sanium
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Avec son retour vers le futur, Hosoda remet les pendules de la famille à l'heure. Récit confus mais sa plastique sait flatter les Miraittes. ” — Sanium 16 May 2018
    6 commentaires
    • Sanium
      commentaire modéré @Gotrek C'est une sacrée expérience ouais. Enfin j'ai tapé que dans la Quinzaine là, demain je m'attaque au gras du panier. Par contre je m'attendais pas à ce que ce soit si épuisant. Chapeau à ceux qui font l'intégralité !
      16 May 2018 Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré @Sanium impossible de faire l'intégralité tout seul y a tellement de sélections !
      17 May 2018 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @cribeyre L'intégralité niveau dates j'entendais
      17 May 2018 Voir la discussion...
  • ianov
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Goùtant la simplicité des fictions éducatives, Hosoda sillonne, plonge, démine, il sème du fantastique au creuset de l'émancipation nippone. ” — ianov 30 December 2018
    2 commentaires
  • cribeyre
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ En prenant tous les thèmes de ses longs Hosoda accouche d'un chef-d'oeuvre de l'animation japonaise d'une beauté et d'une inventivité folle ” — cribeyre 17 May 2018
    5 commentaires
    • Zeyken
      commentaire modéré Ouais, vite fait.
      17 May 2018 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré Même si c'était que le dixième de ses précédents ça resterait un grand film.
      17 May 2018 Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré Ce film est incroyable il passe de la 2D à la 3D avec une grande fluidité, les séquences rêves et fantasmes sont tellement stylées et suscitent l'émerveillement y a même une séquence stop-motion et je pourrais continuer encore longtemps...
      17 May 2018 Voir la discussion...
  • Gotrek
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Comme Kun j'ai vécu un bouleversement de mon univers intime lorsqu'Elle est arrivée dans ma vie et, comme lui, j'en suis ressorti grandi. ” — Gotrek 5 January 2019
    3 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Gotrek Je me doutais que tu allais l'affectionner celui-là. Il est vraiment très beau, avec un message magnifique et ses thématiques familiales de résilience au temps fugace, qui évolue et donne un autre point de vue au nouvel élément :)
      5 January 2019 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré @Joe_Shelby Un bon medley technico-narratif de ses précédents films, avec en plus un sujet qui me touche droit au coeur. Énormément d'images ont fait surface durant le film, des souvenirs douloureux mais pas seulement. Une séance à part, comme pour Silent Voice.
      5 January 2019 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Gotrek Je te comprends. Je l'ai mentionné comme "oeuvre absolue" d'Hosoda car comme tu le dis si bien, ce bijou de film d'animation est un excellent medley tant sur la technique que sur la thématique et le processus narratif.
      5 January 2019 Voir la discussion...
  • Piwi
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Sans atteindre les cimes des Enfants..., Miraï s’avère toutefois réussi, porté par un récit dense & juste sur les liens noués dans l’épreuve ” — Piwi 16 May 2018
    3 commentaires
    • cribeyre
      commentaire modéré Effectivement Mirai ne m'a pas faut pleurer comme les enfants loup mais quel film incroyable qui traite tellement de thématiques : ma première claque à Cannes
      17 May 2018 Voir la discussion...
    • Piwi
      commentaire modéré @cribeyre tellement
      17 May 2018 Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré Tiens est-ce que tu saurais où trouver le programme du 19 mai où ils reprennent les films stp je viens de tomber sur un mec qui l'a eu dans un groupe whatsapp mais y a pas autre part ?
      17 May 2018 Voir la discussion...
  • jonathanpichot
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Dans le jardin du passé et de l'avenir. Éducation poétique ou court la jalousie qui se libère et s'émancipe à chaque chagrin. ” — jonathanpichot 7 November 2018
    Commenter
  • Torrebenn
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Hosoda se loupe, mais sa sublime séquence dans une gare de Tōkyō fantasmée, imprégnée de magie et de mythologie a quelque chose de rassurant ” — Torrebenn 5 January 2019
    2 commentaires
    • Torrebenn
      commentaire modéré Mon avis intégral :

      Déception relative, devant "Miraï, ma petite sœur" ...
      Relative, car mes attentes étaient énormes et ont été frustrées.
      Relative, car Mamoru Hosoda m'a habitué à bien mieux que cela.
      Relative, car tout ne m'a pas déplu, loin de là, mais je n'ai pas été totalement emballé.

      En définitive, le verre n'est qu'à moitié plein et c'est moi le premier déçu, le premier frustré !

      Tout commence par un plan hallucinant de beauté sur une baie de Yokohama et son paysage urbain d'une précision imparable : je trépigne de plaisir !

      On poursuit par une intrusion dans une maison japonaise, atypique autant que typique et là, je suis charmé.

      Soudain ... C'est le drame ... Un mioche braillard ne va pas cesser de pleurnicher et de gueuler pendant 90mn !
      Au secours !
      Cela dit, cet enfant n'est que le digne rejeton d'une famille de hurleurs ...
      Et pour foirer un peu plus cet aspect désagréable, les voix japonaises (enfants comme adultes) sont loupées : erreur de casting évident.

      Là où, dans "Le Garçon et la Bête" (2015), Hosoda maniait avec maestria les voyages et plongées spatio-temporels pour tisser son histoire fantastique, ici il trébuche sur la redondance, la lourdeur et les redites.

      Hosoda ne sait jamais prendre de distance avec le décor domestique sublime qu'il a réussi à dresser (à mettre à son actif) et finalement, toute cette histoire, limitée aux murs d'une maison (aussi belle soit-elle) devient largement étouffante.

      Je sauverai cette séquence génialissime dans une gare de Tōkyō fantasmée, imprégnée de magie, de mythologie, révélant la passion intime des Japonais pour leur réseau ferroviaire. Certains plans, l'animation, les couleurs, la terreur instillée ont quelque chose de rassurant pour le fan déçu que je suis : Mamoru Hosoda est encore bel et bien là ! Son génie est intact et comme n'importe qui, il n'est pas à l'abri du faux-pas !
      5 January 2019 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré @Torrebenn Totalement d'accord concernant le casting vocal.
      il y a 2 jours Voir la discussion...
  • Jujulcactus
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Conjuguer les temps pour trouver sa place, quand l'avenir chatouille, que le passé se déploie, vis et grandis, tu n'es pas seul à avoir peur ” — Jujulcactus 6 January 2019
    1 commentaire
  • Kikuchiyo
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Si le récit est moins touffu et imposant que d'accoutumée chez MH, c'est qu'il est tendrement attaché aux perceptions et rêves d'un enfant. ” — Kikuchiyo 4 June 2018
    Commenter
  • ANOZER
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Si l'écriture de Hosoda tend encore à la facilité, sa façon de parler de la famille touche, elle, indéniablement en plein cœur. ” — ANOZER 16 September 2018
    Commenter
  • A_Nos_Amours
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Cette chronique familiale très simple, toujours touchante, emporte la mise quand elle s'emballe enfin au moyen du fantastique retrouvé. ” — A_Nos_Amours il y a 10 jours
    Commenter
  • spider19
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Elle n'arrive pas à la cheville de Mirai Trunks. ” — spider19 11 June 2018
    Commenter
  • CourteFocale
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Par une enfilade de choix pertinents, Hosoda montre qu’il demeure un génie et signe là son meilleur film juste derrière "Les Enfants Loups". ” — CourteFocale 22 June 2018
    Commenter
  • PharaonDeWinter
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ L'aisance avec laquelle MH fait vriller sa chronique réaliste à hauteur de garçonnet en tourbillon temporel initiatique fait battre le cœur. ” — PharaonDeWinter 9 June 2018
    Commenter
  • Aymeric
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Ecrire sa propre histoire en découvrant celle de ses proches, nouveau chapitre dans la filmographie familiale d'un Hosoda toujours inspiré. ” — Aymeric 30 December 2018
    Commenter
  • Hyksos
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Du passé au futur, Hosoda conjugue la famille à tous les temps et trouve dans les histoires d'hier, l'aboutissement de celles de demain. ” — Hyksos 9 November 2018
    Commenter
  • CineFiliK
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ L’importance de ces instants si précieux qui plient le destin familial et forgent la personne que nous serons demain. ” — CineFiliK 4 January 2019
    Commenter
  • rkoster
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Cosmologie de l'amour filial : essentiel et universel ” — rkoster 28 December 2018
    Commenter
  • WayneKnight
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Le passé pour apprendre, l'avenir pour grandir et le présent pour vivre, toujours regarder l'horizon, grand film sur la transmission. ” — WayneKnight il y a 6 jours
    Commenter
  • Thomas44
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Hosoda perpétue le fantastique dans l'imaginaire d'un petit garçon confronté au changement. Graphiquement et symboliquement très réussi. ” — Thomas44 il y a 5 jours
    Commenter
  • 3615_CH
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Empreint de douceur, Hosoda nous convie dans une fratrie difficile & les méandres de la vie avec un talent inégalé. Les grands frères savent ” — 3615_CH 2 January 2019
    Commenter
  • raspoutine001
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Odyssée de l'enfance lyrique & réaliste, poétique & philosophique, onirique & intemporelle. Chef d'œuvre. Regard de justesse sur l'enfance. ” — raspoutine001 il y a 10 jours
    1 commentaire
  • DonFlo
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Miraï c'est le passé, le présent et le futur de Mamoru. Dans l'arbre de ses souvenirs : un miroir de ma propre âme. Subtilement puissant. ” — DonFlo 21 October 2018
    Commenter
  • Seryno
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Divinement bien conté, Hosoda évolue dans une sphère différente du cinéma. Hors concurrence. ” — Seryno 5 January 2019
    Commenter
  • foogy
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ La famille avec l'amour, les jalousies et les imaginaires. Au final le même schema se reconstruit de famille en famille. Beau et doux ! ” — foogy 27 December 2018
    Commenter
  • lebateausobre
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Aux lumineuses intentions, l'expérience de l'autre rétorque de sombres injonctions. Ce film fragile propose une pédagogie du contre-coup. ” — lebateausobre 4 January 2019
    Commenter
  • AbusDeCine
    Sa note :
    Miraï, ma petite sœur “ Un très grand film plein d'humour et de tendresse qui, comme Kun roulé en boule dans son petit pyjama, ne manquera pas de vous faire fondre. ” — AbusDeCine 9 June 2018
    Commenter

Infos sur Miraï, ma petite sœur

Réalisé par Mamoru Hosoda
Écrit par Mamoru Hosoda


Japon - 1h38 Animation, Drame, Fantastique
Titre original : Mirai no Mirai
Sortie le 26 December 2018

Synopsis

Kun est un petit garçon à l’enfance heureuse jusqu’à l’arrivée de sa petite sœur. Jaloux de ce bébé qui monopolise l’attention de ses parents, il se replie peu à peu sur lui-même. Au fond de son jardin, où il se réfugie souvent, se trouve un arbre généalo-magique. Soudain, Kun est propulsé dans un monde fantastique où vont se mêler passé et futur. Il rencontrera tour à tour ses proches à divers âges de leur vie : sa mère petite fille, son arrière grand-père dans sa trépidante jeunesse, sa petite sœur adolescente. À travers ces aventures, Kun va découvrir sa propre histoire.

Films similaires à Miraï, ma petite sœur

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - vk-prod-api-internal-01 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -