Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald
(2018)
un film de
Satisfaction communauté 29%
Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald

Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald

(2018)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 29%
  • 266 notes
  • 40 veulent le voir

Micro-critique star (blacktide) :
blacktide
Sa note :
Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Dans le pendentif identitaire et son bête héritage, l'illusion ne prend plus : maussade, ce film-valise transplane du charme à sang-mêlés. ” — blacktide 17 November 2018
Commenter
  • sudroxaz
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Linceulé d'un voile noir, emmailloté d'épouvantards, le Grand Palais des curiosités vivantes se laisse envoûter de promesses. Sang famille. ” — sudroxaz 14 November 2018
    29 commentaires
    • DonFlo
      commentaire modéré Il y a encore quelques scènes liées aux animaux fantastiques mais elles ne servent à rien à l'intrigue. Là où dans le premier c'est un moteur (et quel bon moteur !), dans celui-ci c'est de la figuration et je trouve ça bien dommage.
      En fait dans le premier film y'avait deux directions distinctes : la "chasse" aux animaux fantastiques et l'intrigue autour de Grindelwald. J'avais pas du tout aimé cette deuxième direction et, hélas pour moi, c'est celle qui a été choisi pour la suite, au détriment de la première, plus rafraîchissante et émerveillant, à mes yeux.
      3 December 2018 Voir la discussion...
    • LapinVolant
      commentaire modéré @sudroxaz Ah mais mon intention n'était pas de baisser ta note, au contraire ça me fait plaisir de voir un fan de HP aimer ce film, ça me redonne un peu espoir ^^
      Le sentiment d'incohérence je l'ai eu en sortant du film, sans vraiment d'exemples en tête maintenant, il faudrait que je le revois. Je pense que c'est parce que ça va dans tous les sens, on n'a pas le temps d'analyser ce qui se passe et de le remettre en contexte. L'univers est énormément enrichi, trop selon moi pour un seul film, sans doute est-ce pour ça que je me suis sentie perdue. La seule "incohérence" dont je me souvienne là est le portoloin, il n'est pas traité comme dans le livre, ni comme dans le film d'ailleurs il me semble. Par exemple il se re-téléporte tout seul après avoir été utilisé ? C'est un détail mais j'ai eu le sentiment que ça fourmillait de petits détails du genre. J'ai aussi été super déçue par ce que voit Dumbledore dans le miroir : on est sensé voir ce qu'on désir, et là ils nous montrent un souvenir ? (Et c'est tellement embrouillé que j'ai même pas vu Ariana T.T ) Pareil pour le moment où un monsieur (je ne sais même pas qui c'est, il disparait complètement du scénario après !) fait apparaitre dans l'air les têtes de Gellert et Albus dans l'air :O C'est quoi ce truc, comment il fait, qui est ce mec, comment il les connait, est-ce que je ne viens pas juste de voir un raccourci scénaristique ?
      Ce dernier point me fait penser également au perso asiatique qui est là uniquement pour mourir dans le feu et faire comprendre le principe au spectateur....

      Bref l'incohérence elle vient de tout ça, une incohérence avec les livres HP, avec les films HP, et même avec le premier opus. Et probablement que ça a du sens, mais un sens qu'on ne peut pas deviner puisqu'il n'existe pas de livre pour expliquer plus en détail ce qui se passe.
      (Autre exemple : pourquoi Queenie devient soudain "méchante", il manque l'évolution de sa réflexion, avec juste les 2 films je ne comprends vraiment pas !)
      C'est moi qui devient un peu fouillis là désolée ahah Je mets en vrac ce dont je me rappelle^^
      3 December 2018 Voir la discussion...
    • LapinVolant
      commentaire modéré @sudroxaz Pour ce qui est du non-livre, il me semble que JKR avait dit qu'elle ne ferait plus de livres HP, alors oui c'est certainement du business, mais je pense aussi qu'elle tient sa promesse. Elle n'a sans doute plus envie d'écrire des livres d'ailleurs, maintenant qu'elle a fini son bébé. Elle veut faire du cinéma, mais désolée ça ne fonctionne pas :(
      Pour le titre "Fantastic Beasts", le soucis c'est que c'est le titre d'un livre de Newt, et là ben Newt il est carrément mis en personnage secondaire. Alors ouais, ya 2/3 plans sur un poussin (On est d'accord qu'on comprend que c'est un phénix 2min avant la fin ?), ya un truc sur Nagini qui n'est pas vraiment un animal hein. Et ya un espèce de chat-feu c'est vrai. Et puis quoi ? C'est tout ? C'est quand même pas foufou, et le film tourne beaucoup plus autour d'une multitude de personnages qu'autour d'une multitude de bêtes... Soyons honnêtes, ils n'ont gardé le titre de FB que pour attirer ceux qui ont aimé le 1er.
      Pour finir oui, ça m'a fait très plaisir de revoir Poudlard, mais c'est à peu près tout. Les autres échos m'ont pas fait de frissons, sûrement aussi parce que je n'aime pas les films, et les échos aux livres m'ont juste donné une énorme frustration. (du genre : mais naaaan pourquoi mettre ça lààààà. Ou encore : aaaanh ça c'est un élément que je veux explicité dans un liiiiivre)
      Par contre je tiens à dire que j'ai pas détesté le film, et j'attends effectivement de voir la suite pour peut-être remonter ma note qui sait.
      PS. La musique était vraiment pas terrible aussi, parfois à contre-sens, est-ce que ça joue aussi sur l'incohérence ? ^^
      3 December 2018 Voir la discussion...
  • CinemAtrium
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ A l'aube du monde en crise, la madeleine se drape de noir, prise dans les affinités électives. Composés magiques d'une promesse alchimique. ” — CinemAtrium 15 November 2018
    19 commentaires
    • CinemAtrium
      commentaire modéré tu as aimé @cath44 ? J'attendais ta réaction..
      21 November 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @CinemAtrium Je reste déçue par rapport aux attentes que j'en avais ; promesse, madeleine oui, j'attendais les émotions qui vont avec et cela n'a pas opéré. Je n'ai pas ressenti la noirceur attendue ( même si le personnage de Grindelwald est maléfique ) Le personnage qui m’intéresse le plus est Credence ...Et il mériterait d'être davantage creusé , alors qu’apparaissent des personnages dont on ne voit pas trop l'intérêt , à part faire des liens avec l'univers de H Potter (je pense à N Flamel) Bon, je n'ai pas détesté, il y a de très bons passages, notamment avec le dragon et le final ...
      21 November 2018 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @cath44 Émotion, je peux comprendre. Totalement. Il n'y a pas le même investissement mais je pense foncièrement que le film n'a pas été construit dans ce but (et il manque de toute façon le coche sur ce côté là). Il est une rampe de lancement pour la suite.
      Pour Grindewald, je trouve qu'ils arrivent à ne pas le rendre totalement maléfique par un discours qu'il parvient à rendre intelligible (la séquence où il montre l'Histoire en devenir est glaçante). Flamel, je suis d'accord, c'est du fan-service plaisant mais inutile (sauf s'ils trouvent un truc dans la suite).
      Credence est vraiment intéressant et je pense le levier pour la suite. J'ai adoré cette introduction de 2h et quelques parce que j'y suis allé en me disant que ça allait être ça, je venais de lire qu'il y avait 3 autres films derrière. Mais ça construit des attentes, forcément. Et c'est là où ça va passer ou casser.
      21 November 2018 Voir la discussion...
  • Cladthom
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Des personnages de merde qui se retrouvent dans des pièces sombres de merde pour parler de leur vie dont on se fout totalement. Un calvaire. ” — Cladthom 17 November 2018
    16 commentaires
    • Vance
      commentaire modéré Le problème c'est avant tout que c'est écrit par Rowling avec des personnages pensés comme des enfants (et souvent attardés en outre). Harry Potter (à part Azkaban grâce à Cuaron) était déjà terriblement pénible.
      21 November 2018 Voir la discussion...
    • sudroxaz
      commentaire modéré @Vance As-tu déjà lu les 7 bouquins d'HP pour t'avancer dans un argument pareil ?
      21 November 2018 Voir la discussion...
    • Vance
      commentaire modéré @sudroxaz J'ai arrêté après le troisième. Je parlais avant tout des films, sachant que l'auteure conservait précieusement le contrôle sur l'adaptation (bien que Cuaron ait réussi à imposer quelques idées). Profondément déçu par le 2e, d'une niaiserie insupportable, j'ai également été déçu par le 4e et le 5. J'ai quand même fini par voir l'intégralité des films grâce au prêt d'un ami et je confirme que Azkaban surnage très largement en termes de qualité filmique et d'intérêt. Quant à la suite, seuls les passages où les personnages sont seuls et livrés à eux-mêmes m'ont plu, bien que le héros soit avant tout le jouet d'un destin tout tracé. Les confrontations de fin de chapitre sont systématiquement ratées. Mais c'est un simple point de vue et je sais (pour avoir eu de longues discussions avec des amis totalement accros) qu'il est difficile de dire : "Je n'aime pas Harry Potter." ;)
      21 November 2018 Voir la discussion...
  • Zeyken
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ La magie peine à opérer dans cet univers en lequel je ne crois plus. Naturellement, j’en viens à regretter une époque aujourd’hui perdue. ” — Zeyken 14 November 2018
    17 commentaires
    • tarteman
      commentaire modéré https://universoepig....gif?w=480&h=276 provocation
      15 November 2018 Voir la discussion...
    • tarteman
      commentaire modéré Je m'amuse désolé. La fatigue
      15 November 2018 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré Je souhaite rajouter un petit truc pour qu'on ne me comprenne pas de travers :

      Quand je dis que "la magie n'opère plus", je ne parle pas des petites paillettes et du côté "enfantin" que l'on pouvait retrouver à certains moment dans HP 1 ou 2. Je suis conscient que l'univers devient de plus en plus sérieux et sombre. Je ne regrette donc pas cette époque où c'était tout mignon, etc. Je parle de la magie dans sa capacité à nous faire croire en un univers fantastique. Or, maintenant, j'ai beaucoup trop de mal à y croire. Je n'arrive plus naturellement à croire à tout ça, et ainsi à m'impliquer pleinement émotionnellement. Il y avait une barrière à l'époque des HP, entre l'écran et moi, que l'on pouvait traverser sans problème. On y entrait et sortait à notre guise, et c'était à l'origine de la vraie "magie". Dans FB2, cette barrière est hermétique, on ne peut plus entrer, car on y croit plus.

      Je préfère préciser car j'ai pu lire, ailleurs qu'ici, des gens qui disaient que c'était devenu trop sombre et sérieux et qu'on était bien loin des HP. Sauf que cet argument est bête et ne veut rien dire...

      Voilà voilà. D'ailleurs je vais revoir le film bientôt, car s'il y a une chance de recommencer pour peut être y croire un peu plus, je vais la saisir. On ne sait jamais. Je reste un amoureux de l'univers avec un petit cœur sensible...
      17 November 2018 Voir la discussion...
  • cath44
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Tourments de l’Obscurus dans la quête désenchantée de ses origines. Dans le chaos, la noirceur et la nostalgie se dissolvent sans magie. ” — cath44 21 November 2018
    3 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré Ta générosité t'honore ;)
      21 November 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 mais tu as encore l'espoir de retrouver le Poudlard que tu aimais et d'y frissonner de bonheur et de terreur (comme moi)
      21 November 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @bredele je réécris mon commentaire car complètement illisible, de sphrases incomplètes ...je suis fatiguée :)) Je disais qu'en fait ma "générosité" est liée au personnage de Credence (Croyance) et sa quête des origines ; le personnage et sa quête , son roman familial complexe m'intéressent ; c'est le seul qui a pu me toucher, susciter en moi de l'émotion . J’attendais vraiment cette émotion que j'ai eu à chaque film d H Potter, sorte d’émerveillement mêlée de peur aussi .Et cela n'est pas venu, d'où ma frustration . Paradoxalement, le film est sombre, d'une grande noirceur si on considère les références sous jacentes, le lien avec l'obscurantisme et l'avènement du fascisme ,et du nazisme , mais cette noirceur et même celle du personnage de Grindelwald ne m'ont pas autant frappée que ce que je ressentais avec Voldemort ..Je crois aussi que le personnage de Dragonneau est si peu attachant . Bref je ne retrouve pas la magie des Harry Potter ...
      21 November 2018 Voir la discussion...
  • bredele
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ La pyrotechnie à outrance anéantit la magie. Perso, je me referais bien un match de Quidditch devant une bièreaubeurre. ” — bredele 18 November 2018
    13 commentaires
  • blacktide
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Dans le pendentif identitaire et son bête héritage, l'illusion ne prend plus : maussade, ce film-valise transplane du charme à sang-mêlés. ” — blacktide 17 November 2018
    Commenter
  • iamjusteen
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Le tableau se noircit dans les rues de Paris. A minuit, l'heure du crime, Grindelwald jure solennellement que ses intentions sont mauvaises ” — iamjusteen 15 November 2018
    11 commentaires
  • Yohanes
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Entre Londres et Paris vacille parfois l’enchantement. Un peu frustrante, jamais lassante, la magie, elle, demeure intacte. In extremis. ” — Yohanes 13 November 2018
    2 commentaires
    • Yohanes
      commentaire modéré Après une nuit à laissé mûrir ça, je peux dorénavant dire que Les Animaux Fantastiques 2 est probablement le film le moins réussi de l'univers Harry Potter, en tout cas le plus frustrant, même s'il me laisse tout de même une bonne impression générale. Le dernier tiers, réellement bon et sombre, l'élève vraiment de la monotonie dans lequel il baignait jusque là. C'est une impression bizarre qu'il me laisse en bouche, l'impression qu'il ne sait pas dans quelle direction aller. Le traitement des personnages est en ce sens assez confus, l'exemple de Nagini est le plus frappant, pour ne pas dire scandaleux, elle ne sert strictement à rien, si ce n'est à faire du très mauvais fan-service. Et c'est là tout le problème du film, qui se retrouve piégé dans sa volonté d'étendre au maximum l'univers créé, quitte à être handicapé par les choix hasardeux et discutables de son auteure, qui semble aujourd'hui totalement en roue libre. Mais malgré tous ses (gros) défauts de fabrication, souvent très imposants, le plaisir que j'ai pris, notamment sur la fin, n'est paradoxalement pas entaché, Les Animaux Fantastiques 2 cajole encore l'enfant en moi, celui qui a grandit avec Harry Potter, et tant que ça me parle encore...
      14 November 2018 Voir la discussion...
    • Yohanes
      commentaire modéré Petit aparté : Je trouve JK Rowling de plus en plus décevante dans la façon dont elle traite son univers et certains de ses personnages, cette façon qu'elle a de les "réécrire" dans l'unique but de coller aux "problématiques" de l'époque pour se faire bien voir tout en pensant que sa fan-base la suivra docilement, je trouve ça un peu opportuniste. Après c'est son Oeuvre, elle en fait évidemment ce qu'elle veut, mais elle semble totalement dépassée par sa création (et pas mal par twitter aussi).
      14 November 2018 Voir la discussion...
  • TheJackRanger
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Les rues parisiennes accueillent l'univers de Rowling avec grâce et obscurité. Transition vers des conclusions épiques. Depp est flippant. ” — TheJackRanger 13 November 2018
    1 commentaire
    • tarteman
      commentaire modéré Oui vraiment bon. Tant le personnage que la performance. Perso j'ai adoré. Pas mal de soucis quant à la gestion de la musique qui reste sublime. Une fin légèrement poussive mais vraiment bon !
      14 November 2018 Voir la discussion...
  • DaleCoop
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Les crimes de l'interminable accumulation des suites de trop... Et puis ça dure 2h10 quand même... ” — DaleCoop 14 November 2018
    8 commentaires
    • Zeyken
      commentaire modéré @sudroxaz Peut être bien.
      16 November 2018 Voir la discussion...
    • Hobbit77
      commentaire modéré @Zeyken Personnellement, je trouve au contraire que le film aurait gagné en rythme et en lisibilité s'il n'avait pas été encombré de personnages et de sous-intrigues totalement superflus. Je veux parler des personnages de Jacob et Queenie et de leur romance qui fonctionnaient parfaitement dans le premier Animaux Fantastiques, mais qui là ruinent et désamorçent l'ambiance noire de ce second opus. Leurs scènes sont tellement futiles qu'elles pourraient être supprimées sans conséquences pour le film. Donc, un petit-quart d'heure en moins aurait été appréciable, et apprécié.
      25 November 2018 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré @Hobbit77 Oui oui, je suis parfaitement d'accord !
      25 November 2018 Voir la discussion...
  • jonathanpichot
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Aussi feuilletonner qu'un triple épisode des feux de l'amour. La magie n'est plus, le scénario demeure à être enterré au Père-Lachaise. ” — jonathanpichot 14 November 2018
    4 commentaires
  • tarteman
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ L'homme est un animal, fantastique créature qui, doté du pouvoir et de la volonté dérive vers des crimes obscurs. De son œil jaillit le feu. ” — tarteman 14 November 2018
    4 commentaires
    • tarteman
      commentaire modéré Créer un univers en partant d'un autre avec succès. Voilà ce que réussit le film de Yates. Filmant avec volupté un monde en crise. Et l'on peut faire bien des parallèles avec Harry Potter quant à la naissance du mal ou quelques thèmes, mais le film trouve sa propre identité dans des visuels qui se détachent de la saga originelle et dans des personnages traités avec profondeur. Johnny Depp, porte le film avec force et insuffle à son personnage charismatique une noirceur élégante. Et si le montage penne parfois à laisser une émotion recherchée jaillir d'un moment de grâce, le film conserve tout de même une poésie visuelle et réussit à rendre quelques séquences épiques. On peut facilement penser que la musique variée de James Newton Howard est un élément qui permet cette immersion. Redmayne, lui, reste réellement attachant et délègue quelque peu le premier plan à la force de deux sorciers placés au rang de mythes. Un film critiqué pour être un film tramplin mais qui est en réalité (selon moi) surtout très bon car il assume avec brio son rôle de film tramplin, tout en proposant des évènements marquants et propre à son récit.
      17 November 2018 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @tarteman Pas sûr que Depp porte totalement le film, les autres aident bien, il cristallise juste l'ennemi. D'accord avec le montage !
      17 November 2018 Voir la discussion...
    • tarteman
      commentaire modéré @CinemAtrium Oui enfin je ne veux pas dire qu'il le porte seul mais que sa performance va clairement être notée comme une des qualités du film. Oui le montage est correct mais comme beaucoup de blockbusters ne laisse pas de temps. Souvent on confond long et lent et surcuté et rythmé.
      17 November 2018 Voir la discussion...
  • Anna_K
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ La petite musique y est, mais les états-d'âme des nombreux protagonistes sont lassants. Même le rôle du Niffleur a été bâclé, c'est dire. ” — Anna_K 24 November 2018
    1 commentaire
    • Anna_K
      commentaire modéré Le seul qui tire son épingle du jeu, c'est Johnny Deep, qui est tout fait crédible pour le final (au contraire du début -déjà bâclé) mais je suis toujours profondément irritée du recours à l'architecture du 3ème Reich quand on a besoin de suggérer un langage totalitaire.
      24 November 2018 Voir la discussion...
  • Atlantic
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Noirceur et sobriété font de ce second opus une œuvre fascinante, qui transporte le spectateur au cœur de son univers fascinant. ” — Atlantic 15 November 2018
    2 commentaires
    • sudroxaz
      commentaire modéré Ça fait plaisir à lire une critique positive :-)
      15 November 2018 Voir la discussion...
    • Atlantic
      commentaire modéré Je me suis vraiment laissé prendre au jeu et j'ai passé un très bon moment !
      15 November 2018 Voir la discussion...
  • Cine7Inne
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Dans le tournoiement des baguettes la zoologie magique perd de sa vivacité, donnez moi un retourneur de temps pour que la Magie reprenne vie ” — Cine7Inne 24 November 2018
    Commenter
  • bemsdu59
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ "Expelliarmus" pour ce film sans grand intérêt, hormis le fait de nous replonger dans l'univers de Harry Potter, par ses multiples hommages. ” — bemsdu59 19 November 2018
    6 commentaires
    • iamjusteen
      commentaire modéré @sudroxaz J'avais pas pensé à ça mais oui ça pourrait bien être une explication effectivement.
      19 November 2018 Voir la discussion...
    • sudroxaz
      commentaire modéré @iamjusteen On verra ça ;-) c'est le problème un peu récurrent que j'ai vu dans pas mal de MCs : par frustration de ne pas tout comprendre, on saque le film, sauf que toutes les explications vont bien finir par arriver connaissant JKR. Beaucoup de personnes pointent d'autres part des fausses incohérences : Jacob, par exemple, n'a jamais été "oublietté" à la fin de FB1. Il a juste reçu une pluie constituée de venin de démonzémerveille qui a le pouvoir d'effacer les mauvais souvenirs et non tous les souvenirs.
      19 November 2018 Voir la discussion...
    • bemsdu59
      commentaire modéré Il est vrai qu'il est compliqué de juger un film séparément dans un ensemble, celui-ci n'étant pas encore abouti.

      Avec les films HP, nous pouvions déjà juger de chaque film séparément, ayant déjà les oeuvres littéraires comme outil de référence.

      Je réajusterai peut-être ma notation du film dans quelques années.

      En attendant, je n'ai pas aimé ce film et je pense tout simplement pas accrocher à cette sorte de spin-off d'HP.
      19 November 2018 Voir la discussion...
  • coustongeoffrey
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Tentant de créer une cohérence du grand schéma d'ensemble Potterien, le film se perd dans des twists fumeux et lourds, DEEP toutefois solide ” — coustongeoffrey 23 November 2018
    Commenter
  • Aymeric
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Enthousiasmant dès qu'il se laisse aller à des fulgurances propres au cœur de son histoire, moins quand il prépare le terrain pour la suite. ” — Aymeric 13 November 2018
    Commenter
  • typhonpurple
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Et à la fin l’unique question : jusqu’où peut-on suivre ce dont on est fan ? ” — typhonpurple 25 November 2018
    2 commentaires
    • jenanaipa
      commentaire modéré Cette prolongation d'un univers déjà très bancal sent vraiment l'opportunisme sans âme.
      25 November 2018 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré Quoi? Ils ne voudraient pas juste vendre des peluches?
      25 November 2018 Voir la discussion...
  • 0pnaha
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Malgré un ou deux personnages à la présence oublietée, ce second opus mêle à merveille le drame et l'épique. Casting magique. ” — 0pnaha 20 November 2018
    2 commentaires
    • 0pnaha
      commentaire modéré Mention spéciale au dénouement final qui m'a littéralement scotchée au siège rouge, la bouche bée, le cœur battant et les yeux humides. Et je n'exagère même pas !
      20 November 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @0pnaha ton commentaire c'est du second degré?
      20 November 2018 Voir la discussion...
  • vclmt
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Rowling est coupable de sur-exposition et fanservice qui font du film un infernal teaser. On vit les pires heures de l'histoire de la magie. ” — vclmt 14 November 2018
    Commenter
  • Hobbit77
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Le Mal drape de noirs enjeux un Monde toujours aussi merveilleux, mais aux valises alourdies de futilités qui jettent un sort à la Magie... ” — Hobbit77 25 November 2018
    Commenter
  • Joe_Shelby
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Dans cet imbroglio scénaristique, Yates n'offre plus de Croyance en cette guerre fraternelle de magiciens. Depp et Le pacte de sang bafoué. ” — Joe_Shelby 24 November 2018
    Commenter
  • fabs8
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ J.K. Rowling noircit le tableau, éclaircit les généalogies pendant que Yates illumine la lourde mythologie par une efficacité intermittente. ” — fabs8 14 November 2018
    1 commentaire
  • SerHub
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Lumos scintille encore mais le fan suit à la trace une route de plus en plus tortueuse. Attention à ne pas prendre le chemin de travers. ” — SerHub il y a 6 jours
    Commenter
  • MaxLaMenace_89
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Une transition épique où les ambiguïtés se dessinent et les révélations se confondent aux références. Le chaos grisant des promesses. ” — MaxLaMenace_89 14 November 2018
    Commenter
  • Heodez
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Quel dommage de privilégier les effets spéciaux au scenario : on passe du coq à l'âne, les relations entre les personnages sont bâclées... ” — Heodez 22 November 2018
    Commenter
  • ginlange
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Un monde qui ne cesse de grandir, cherchant ses marques, entre hérédité envahissante et changement de direction, quitte à manquer de magie. ” — ginlange 14 November 2018
    Commenter
  • Orangema
    Sa note :
    Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald “ Le voile du désenchantement drape un magiliste qui envenime la vérité, exaltant les peurs, en enjôlant les foules,il fait vaciller l'esprit. ” — Orangema 24 November 2018
    Commenter

Casting de Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald

Infos sur Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald

Réalisé par David Yates

États-Unis, Royaume-uni - 2h14
Titre original : Fantastic Beasts : The Crimes of Grindenwald
Sortie le 14 November 2018

Synopsis

1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s'évade comme il l'avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l'origine d'attaque d'humains normaux par des sorciers et seul celui qu'il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l'arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L'aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

Films similaires à Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - vk-prod-api-internal-01 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -